Walesa, Lech

 Droits des travailleurs polonais

Lech Walesa (Photo: inconnu)

Lech Walesa (Photo: inconnu)

 Pologne

 Prix Nobel de la Paix 1983. Né le 29 septembre 1943 à Popowo

Lech Walesa, ouvrier au chantier naval de Gdansk organise le premier syndicat autonome non communiste. En décembre 1970 des confrontations éclatent. En tant que dirigeant, il est surveillé, harcelé puis arrêté à plusieurs reprises.

30 août 1980, Lech Walesa, leader du comité de grève, porté en triomphe par ses camarades aux chantiers navals Lénine de Gdansk après la signature d’un accord avec le gouvernement polonais. (Marek Zarzecki)

En août 1980, il dirige la célèbre grève du chantier naval de Gdansk. Un vaste mouvement de soutien à travers toute la Pologne donne naissance au syndicat indépendant « Solidarnosc », qui, sous la direction de Walesa, comptera jusqu’à 10 000 000 de membres. Sa stratégie de lutte non-violente déstabilise le gouvernement et celui-ci se voit contraint d’accepter les principales demandes du mouvement. Mais en décembre 1981, le général Jaruselski impose la loi martiale, arrête Walesa ainsi que plusieurs dirigeants et suspend les activités de Solidarnosc.

Puis en décembre 1990, la population élit démocratiquement Walesa, président de la République de Pologne. La révolution non violente polonaise fut une étape importante vers la chute de l’empire soviétique et la fin de la guerre froide.

lech_walesa

(Photo: inconnu)

« La voie vers un avenir radieux passe par une conciliation sincère des intérêts divergents, non par la haine et les bains de sang .»