Ueshiba, Morihei

Fondateur d’un art d’autodéfense non violent.

Japon

Né le 14 décembre 1883 à Tanabé; décédé le 26 avril 1969 à Iwama.

maitre-morihei-ueshiba1-600x400

 

Morihei Ueshiba, né avec une ossature fragile, développe son corps par un entraînement dur et progressif. Il entre dans l’armée et devient très vite champion sportif. Son etude des arts martiaux le conduit auprès de Wanisaburo Degushi, un maître pacifiste convaincu. Ensemble ils quittent le Japon pour mettre sur pied un Royaume de la paix dans un pays où s’affrontent les armées chinoises et japonaises. Ils échouent et sont emprisonnés pendant plusieurs mois. De retour au Japon, Maître Ueshiba reprend ses recherches sur le Budo et comprend que la vraie voie n’est pas de vaincre un adversaire par la force, mais de garder la paix en ce monde. Connu pour sa quête de spiritualité dans les arts martiaux qui, pour la première fois, englobe l’amour de l’humanité, il est visité par des personnalités politiques et militaires. En 1926, il fonde l’Aïkido, le premier des arts martiaux véritablement non-violent. Depuis, l’aïkido a gagné de plus en plus d’adeptes et est actuellement pratiqué par des centaines de milliers de personnes sur les cinq continents.

 

« Blesser un adversaire c’est se blesser. Contrôler l’agression sans blesser est l’art de la paix. »