Tunisie: émergence d’une lutte non-violente

Une lutte non-violente émerge pratiquement toujours d’un sentiment d’indignation précipitée par des événements dramatiques.  Le peuple Tunisien, et surtout ses jeunes ont été frappés par le geste dramatique d’auto-immolation du jeune de Sidi-Bouzid. La jeunesse tunisienne s’est immédiatement identifiée au geste désespéré de ce marchand ambulant éduqué.