Lettre du père d’une victime du conflit en Afghanistan

Un "lavage de cerveau" " Le caporal Étienne Gonthier a été le 78e Canadien à perdre la vie en Afghanistan quand son véhicule blindé léger a explosé en passant sur une bombe artisanale.  

"Comme première mission, l'Afghanistan, c'est beaucoup trop pour des jeunes. Ils n'ont jamais rien vécu. Ce jeune-là est parti et il n'avait jamais vu un cadavre."