Armes, mines d’uranium et centrales nucléaires : le risque de terrorisme et de prolifération

La catastrophe de Fukushima au Japon fut suivie par une conférence de presse organisée par les Artistes pour la Paix pour le mouvement Sortons le Québec du Nucléaire, de l’Association Québécoise pour la Lutte contre la Pollution Atmosphérique, de Maîtres chez nous 21e siècle, de Nature-Québec, de Greenpeace, de la Fondation David-Suzuki, des Professionnel-les de la Santé pour la Survie Mondiale, du Réseau québécois des groupes écologiques, du Regroupement pour la surveillance du nucléaire et de Québec Solidaire.