PRIX NOBEL ALTERNATIFS 2003*

La Fondation The 2003 Right Livelihood Awards, communément appelés les Prix Nobel alternatifs, vise à récompenser et faire connaître des personnes et des groupes dont la vie et l’activité s’inspirent des principes de responsabilité et d’équité.

Le 8 décembre 2003, les prix ont été remis aux individus et groupes suivants pour leur travail dans le désarmement, la justice, le partenariat et le développement environnemental durable :

(The 2003 Right Livelihood Awards)

o David Lange, ancien premier ministre de Nouvelle-Zélande, prix d’honneur « pour son travail résolu et constant au cours de nombreuses années, pour un monde libre d’armements nucléaires « ;

o Walden Bello et Nicanor Perlas, des Philippines, qui ont joué un rôle crucial et complémentaire pour développer les principes de bases théoriques et pratiques d’un ordre mondial avantageux pour l’humanité entière. Le Jury honore MM. Bello et Perlas « pour leurs efforts exceptionnels d’éducation de la société civile sur les effets de la mondialisation des entreprises, et sur les solutions qui peuvent être apportées »;

o la Coalition citoyenne pour la justice sociale (Citizens’ Coalition for Economic Justice) de la Corée du Sud, qui a travaillé avec succès depuis 1989 pour un développement économique coréen plus juste, inclusif et démocratique. Le Jury loue « la rigueur avec laquelle elle a développée et disséminée son programme de réforme de grande envergure, basé sur la justice sociale et la responsabilité, et le talent avec lequel elle applique maintenant les mêmes valeurs à promouvoir la réconciliation avec la Corée du Nord »;

o SEKEM (Égypte), qui est constitué de six compagnies s’inspirant de la culture bio-dynamique et dont le nom signifie Vitalité du soleil. Ce groupe démontre comment une entreprise moderne peut combiner la rentabilité et l’engagement dans les marchés mondiaux tout en ayant une approche humaine et spirituelle envers les gens et un respect pour l’environnement. Le Jury voit en SEKEM « un modèle d’entreprise pour le XXIe siècle où le succès commercial est intégré à la promotion du développement social et culturel de la société à travers l’économie de l’amour ».

Fondés en 1980 par Jakob von Uexkull, ces prix sont présentés annuellement au parlement suédois. Ils veulent « honorer et soutenir des personnes qui apportent des réponses exemplaires et pratiques aux conflits qui nous confrontent aujourd’hui ». Von Uexkull, un philatéliste, vendit sa collection de grande valeur pour constituer la fondation initiale. Insatisfait de la façon dont sont discernés les prix Nobel, il voulait offrir une alternative plus conforme à la volonté initiale d’Alfred Nobel. La présentation de cette année a eu lieu le 8 décembre 2003.

Plus d’info. à : www.rightlivelihood.se/latest03.htm. Traduction par