Printemps québécois

Cahier de la non-violence 

C’est avec joie et fierté que nous vous présentons ce premier « Cahier de la non-violence ».

De tels cahiers sur la non-violence étaient sur les planches depuis un certain temps, mais arrêter un sujet qui marquerait la question de la non-violence semblait pour nous relever du défi.

Eh bien!  Nous n’avons jamais trouvé l’enjeu, c’est l’enjeu qui est venu à nous; la lutte étudiante.  Cet événement fut pour nous un privilège; il nous a permis d’établir un lien avec des jeunes étudiants engagés, porteur d’espoir, impressionnants de lucidité et d’idéalisme.

Les côtoyer dans une lutte sans merci, face à un gouvernement arrogant qui a refusé de partager leur vision, de voir la justesse de cette cause dont peu des militants bénéficieront, et  qui a dénigré leur utilisation de la rue comme seul moyen de pression; fut une véritable révélation.  Jamais nous n’aurions cru pouvoir être les témoins, en première ligne, d’une telle mascarade de démocratie.

Nous croyons que ce qui est partagé ici reflète parfaitement bien ce que nous avons vu dans la rue, ce que nos collègues militant dans l’action sociale ont partagés et reflète assez bien les débats auxquels nous avons activement pris part.

Nous vous convions à prendre connaissance de ce document qui reflète bien les enjeux vu de l’intérieur de la lutte sociale du Printemps québécois.

Ne serait-ce que pour mieux comprendre les questions qui allument nos jeunes militants.  Les enjeux qui  motivent ceux qui s’engagent et risquent de modeler le futur du Québec.  L’avenir est dans cet engagement!

Laissons la parole à l’auteure…..

Printemps Québécois

Nonviolence et désobéissance civile.

www.antirecrutement.info/files/Non-violence_desobeissance_civile.pdf

À l’adresse de tous mes camarades:

Investi-E-s dans la lutte pour la justice sociale; intéressé-E-s par un projet collectif orienté par une recherche radicale de dignité humaine; engagé-E-s dans la résistance étudiante qui a changé pour toujours la saveur de notre citoyenneté; ce document s’adresse à vous.

Le contenu théorique sur les stratégies de lutte nonviolentes et la désobéissance civile y côtoie des actions directes de résistance issues du printemps québécois ou d’autres contextes, ou encore des considérations critiques sur les modes d’organisation des militant- E-s.

Printemps érable. (Photo: Tumblr de l’Ecole de la Montagne Rouge)

Printemps érable. (Photo: Tumblr de l’Ecole de la Montagne Rouge)

Autrement dit, ce document se veut un guide de réflexion et d’inspiration militante, qui se nourrit du mouvement social des derniers mois et espère à son tour et à sa manière contribuer à alimenter ledit mouvement et la réflexion critique qui doit l’accompagner jusqu’au bout.

En tant que militante et étudiante engagée dans la grève depuis plusieurs mois, j’ai eu la chance de d’élaborer, de documenter et de rédiger ce document.

Il importe toutefois de préciser que les réflexions contenues en ces pages, sont le produit d’échanges et de dialogues avec de nombreux et nombreuses camarades et ami-E-s, entre autres issu-E-s du mouvement étudiant, de groupes féministes, de militant-E-s de Profs contre la Hausse et de membres du Centre de Ressources sur la Nonviolence. (CRNV).

Merci à toutes les personnes qui ont collaboré à ce document par leurs réflexions comme par leur aide technique. Un merci spécial au CRNV pour avoir vu dans le mouvement étudiant l’occasion de lancer ce projet et pour tout l’encadrement qui m’a été fourni durant sa conception!

La lutte se poursuit!

Laurence Guénette

Étudiante à l’UQAM et militante engagée.