Nouvelles brèves printemps 2010

Écrit par Gerry Pascal

Bhavnagar : Opposition à la construction d’une centrale nucléaire

Des villageois de Gujarat protestent contre le projet de centrale nucléaire, en 2011. (Photo: PTI)

Des villageois de Gujarat protestent contre le projet de centrale nucléaire. (Photo: PTI)

En Inde, le gouvernement fédéral et l’État du Gujarat envisagent de construire une centrale nucléaire dans le district de Bhavnagar. Avec l’appui des militants gandhiens de l’IRG (International des résistants à la guerre), un collectif d’associations récemment créé s’y oppose.

Sept mille participants se sont réunis le 17 avril 2010 pour manifester leur opposition au projet. Le 11 juin, dans le cadre des travaux préparatoires au projet, des officiels et la police se sont rendus sur le site. Mais, au moment de leur arrivée, les tambours ont résonné de villages en villages. Trois mille personnes sont allées sur le site et ont empêché le commencement des travaux. En fin de compte, les entrepreneurs et les représentants du gouvernement on dû se retirer. www.wri-irg.org

Berlin : Marche contre l’allongement de la durée de vie des centrales nucléaires

Des dizaines de milliers de manifestants contre le nucléaire, à Berlin le 18 septembre 2010. (Photo: Gero Breloer)

Des dizaines de milliers de manifestants contre le nucléaire, à Berlin le 18 septembre 2010. (Photo: Gero Breloer)

Le 18 septembre 2010, une manifestation importante a été organisée à Berlin, en Allemagne, contre l’allongement de la durée de vie des centrales nucléaires.

Les services de police estiment que la manifestation a réuni au moins 37 000 personnes tandis que les organisateurs de l’événement parlent de 100 000 manifestants partis de la gare centrale, à deux pas de la chancellerie de Mme Angela Merkel.

L’événement a été organisé pour protester contre le projet du gouvernement conservateur-libéral d’allonger la durée de vie des centrales nucléaires. À l’époque du Chancelier Gerhard Schröder, la date butoir pour la fin du nucléaire civil en Allemagne a été fixée à 2022. Le projet du gouvernement Merkel, qui doit être voté au parlement, prévoit que 17 réacteurs nucléaires du pays vont obtenir un délai supplémentaire de vie de 8 à 14 ans. Ce qui revient à ramener la date butoir à 2040.

Selon une étude commandée par Greenpeace et rendue publique en septembre 2010, 59% des Allemands sont opposés à une prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires dans leur pays. http://www.sortirdunucleaire.org/

Mont’de’Marsan (France) : Les militants de « Non au missile M51 » devant le tribunal

Action du collectif "Non au missile m51" en septembre 2007. (Photo: Guillaume de Crop)

Action du collectif « Non au missile m51 » en septembre 2007. (Photo: Guillaume de Crop)

Le premier procès des sept militants du collectif pacifiste Non au missile M51 a eu lieu le 8 septembre à Mont-de-Marsan. Il s’agit d’un procès des désobéissants, se présentant comme des “inspecteurs citoyens”, ayant occupé un radar au Centre d’essais de lancement de missiles (CELM) de Biscarosse le 1er décembre 2009. Depuis 2006, les membres de ce collectif tentent d’empêcher les tirs d’essais en intervenant physiquement sur les lieux de tir. Le 10 juin 2010 une douzaine d’inspecteurs du collectif s’est rendue chez Nexter Electroniques à Toulouse pour  remettre le prix Death Award aux responsables du salon de l’armement Eurosatory. Cette compagnie a occupé la plus grande surface avec 4000 mètres carrés dédiés au matériel de destruction dont les canons Caesar, les tourelles de l’hélicoptère Tigre et les canons des Mirage. Par leurs actions les Inspecteurs citoyens dénoncent la violation délibérée des accords et traités internationaux par la France en matière d’armement nucléaire.

Le 3 novembre 2010, le tribunal de Mont-de-Marsan a finalement dispensé de peine les sept militants. www.nonaumissilem51.org

Ottawa : Le FRAPRU bloque un édifice de l’armée de l’air : du logement social, pas des F’35 !

Blocage du FRAPU à Ottawa, 27 octobre 2010. (Photo: UCL-Quebec)

Blocage du FRAPU à Ottawa, 27 octobre 2010. (Photo: UCL-Québec)

Plus de 450 mal-logés et sans-abri ont exprimé leur colère contre les choix budgétaires du gouvernement conservateur de Stephen Harper en marchant dans les rues d’Ottawa et en bloquant des bureaux de la Force aérienne du Canada à Ottawa le 27 octobre 2010. Le FRAPRU voulait ainsi protester contre la décision de réduire d’un milliard $ par an, à compter du 1er avril 2011, les fonds consacrés à la construction et à la rénovation de logements sociaux au Canada.

Le FRAPRU ne digère pas que ces réductions surviennent au moment où le gouvernement vient d’accorder, sans appel d’offres, 9 milliards $ à la compagnie américaine Lockheed Martin pour l’achat de 65 avions chasseurs F-35, de même que des sommes pouvant s’élever jusqu’à 7 milliards $ pour leur entretien. Avec le coût d’achat et d’entretien d’un seul F-35, le gouvernement aurait pu subventionner jusqu’à 3500 logements sociaux. http://www.frapru.qc.ca/a-propos/

Montréal : Publication des conférences du Dalaï Lama

Le Dalaï Lama à son entrée au Centre Bell, octobre 2010. (Photo: Bernard Brault)

Le Dalaï Lama à son entrée au Centre Bell, octobre 2010. (Photo: Bernard Brault)

C’est sous le titre L’éducation du coeur que viennent de paraître (août 2010) les conférences de Sa Sainteté le Dalaï-Lama données dans le cadre de sa dernière visite à Montréal. Un chapitre important du livre présente le texte intégral de sa conférence donnée au Centre Bell le 2 octobre 2009, Journée internationale de la non-violence. Principal événement de sa visite à Montréal, cette conférence intitulée « L’éducation du Coeur : la puissance de la compassion » porte sur les valeurs à promouvoir pour vivre en harmonie avec les autres et faire régner la paix. Le livre présente également le texte de sa communication prononcée devant une assemblée de finissants des facultés de l’éducation des universités du Québec.

La philosophie du moine suggère la responsabilisation, la tolérance et l’accroissement de la compassion comme les meilleures méthodes pour obtenir un règlement pacifique lors de conflits et d’injustices.

Préparé par un des membres fondateurs du CRNV, Jean-François Beaudet, le livre est publié par les éditions CORNAC. Il restera le souvenir par excellence pour les gens qui ont été présents à ces événements et une lecture intéressante pour toute personne éprise de paix. www.editionscornac.com