Myanmar

De nouveaux développements en lien avec le soulèvement populaire pour la démocratie qui a débuté cet été.

La situation du pays n’est plus aussi présente dans les médias qu’elle l’était lors des événements d’oppression brutale envers le peuple de la part de la junte militaire au pouvoir à l’automne. Toutefois, il y a eu dernièrement des développements dans le contexte local de lutte pour la démocratie.

Une manifestation de 10 000 moines qui ont marché sous la pluie dans les rues de la ville de Yangon en protestation contre la junte en septembre 2007. (Photo: inconnu)

Une manifestation de 10 000 moines qui ont marché sous la pluie dans les rues de la ville de Yangon en protestation contre la junte en septembre 2007. (Photo: inconnu)

Le député libéral Larry Bagnell, est de retour d’une visite d’une semaine dans la région frontalière entre le Myanmar et la Thaïlande. Son voyage était avait pour but de manifester son appui à la population birmane et à déterminer ce que le Canada pourrait faire pour améliorer la situation. Il a constaté que la série d’atrocité qui a débuté cet été continue toujours : viols, déplacements forcés de populations, travail forcé et assassinats extra judiciaires sont toujours courant malgré le fait qu’il n’en soit plus question dans les médias. Il a également appris l’existence de la planification de pipelines et la construction de barrages financés par des intérêts étrangers qui profiterait directement à la junte militaire en place et qui contribuerait à en renforcer le régime.

Toutefois, Bagnell a également observé certaines améliorations de la lutte locale pour la démocratie. Il a découvert un puissant esprit de résistance de la part de la population birmane et un renforcement des groupes politiques d’opposition. Les Nations Unies ont également exprimés leur intérêt d’assurer un dialogue entre la dictature militaire et le principal parti d’opposition, la Nouvelle ligue pour la démocratie.