Mendes, Francisco Chico Alves

Droits des cueilleurs de latex et lutte contre la destruction de la forêt amazonienne.

Chico Mendes en 1988. (Photo: inconnu)

Chico Mendes en 1988. (Photo: inconnu)

Brésil,

Né le 15 décembre 1944 à Xapuril; assassiné le 22 décembre 1988, à Xapuril.

Chico Mendes s’est totalement engagé dans la lutte pour la conservation de son mode de vie qui est intimement lié à la survie de la forêt amazonienne. Il devient président de l’Union des travailleurs ruraux de Xapuri et est membre fondateur et leader du Conseil national des « seringueiros » (récolteurs de latex). Il milite pour la création de réserves forestières d’extraction du latex afin d’éviter que les territoires forestiers tropicaux soient transformés en pâturage pour les bovins. Il organise la lutte populaire non violente contre les grands propriétaires terriens, il mobilise l’opinion publique internationale au sujet de l’exploitation des travailleurs et contre la destruction de la forêt amazonienne. De nombreux prix internationaux lui ont été décernés. Comme ce fut le cas pour ses prédécesseurs, les hommes de main des propriétaires terriens l’assassinent devant sa résidence.

Bureau chef de l'Union fondé par Mendes. (Photo: inconnu)

Bureau chef de l’Union fondé par Mendes. (Photo: inconnu)

« Nos racines sont trop profondes pour que nous songions à renoncer à notre lutte.»