Kyi, Aung San Suu

Droits humains et démocratie.

Aung San Suu Kyi (Photo: inconnu)

Aung San Suu Kyi (Photo: inconnu)

Prix Nobel de la paix 1991,

Birmanie,

Née le 19 juin 1945 à Rangoon.

Aung San Suu Kyi, fille d’un héros de l’indépendance nationale est devenue un véritable symbole de résistance à la dictature et de la lutte non-violente. En 1988, alors que l’atmosphère sociale du pays est en ébullition, que les manifestations sont sévèrement réprimées par la junte militaire ce qui entraîne la mort de milliers de personnes,elle fonde la « National League for Democracy « . Ce mouvement poursuit les actions non-violentes et de désobéissance civile malgré le harcèlement, les nombreux emprisonnements et les assassinats politiques. En 1990, Aung San Suu Kyi affronte sans armes un groupe de militaries parce qu’on lui avait refusé le droit de se presenter aux élections et, même emprisonnée, elle gagne les élections. Depuis, elle vit en détention surveillée et demeure la plus importante porte-parole du mouvement pour la démocratie de son pays. 

« C’est la peur de perdre le pouvoir qui corrompt ceux qui le détiennent. »