Gagnants: Médailles de la paix.

ymcaMontréal, le 18 novembre 2011 – Les YMCA du Québec sont fiers d’annoncer aujourd’hui les gagnants récompensés lors de la 25e remise des Médailles de la paix. C’est ce midi, à l’hôtel Hyatt Regency du Complexe Desjardins, que les finalistes œuvrant pour la paix locale, nationale et internationale se sont réunis pour une cérémonie chargée d’émotions. Plus qu’une simple récompense, les Médailles de la paix sont une façon pour les YMCA du Québec, en leur qualité d’organisme de bienfaisance, d’affirmer l’importance que revêtent pour eux l’implication sociale et l’engagement communautaire.

C’est après l’étude minutieuse de près de trente dossiers de candidatures – un nombre record ! – que le jury, formé de bénévoles et présidé par Brian Bronfman, en est arrivé à dégager parmi les onze finalistes retenus les lauréats de cette année. Les YMCA du Québec sont donc heureux de dévoiler les quatre grands gagnants de cette 25e édition des Médailles de la paix.

équipe Zero Force

Équipe Zero Force. (Photo: inconnu)

Jeune Pacificateur
Drew Steeves, pour avoir formé l’équipe cycliste Zero Force, qui a entrepris une randonnée de 7 500 km à vélo de Vancouver à Halifax au cours de l’été 2011, afin de recueillir des fonds pour l’initiative Enfants Soldats, créée par le lieutenant général Roméo Dallaire.

Bénévole pour la paix
Raoul Lincourt, qui consacre depuis dix ans une grande partie de sa retraite au Centre de services de justice réparatrice (CSJR), en qualité de président et d’animateur de rencontres entre des détenus et leurs victimes, en établissements pénitenciers ou en communauté.

Initiative locale pour la paix
Le Projet de médiation urbaine de la Petite-Bourgogne (BUMP), dont les médiateurs urbains se promènent quotidiennement dans les rues du quartier et, en parlant aux jeunes, permettent de désamorcer les conflits avant qu’ils n’explosent, mettant ainsi un frein aux querelles dans le milieu des gangs de rues.

Initiative internationale pour la Paix

BUMP reçoit la médaille de la Paix, 2011. (Photo: inconnu)

BUMP reçoit la médaille de la Paix, 2011. (Photo: inconnu)

Équitas, dont les programmes renforcent la capacité des personnes et des collectivités à promouvoir un changement progressif et à faire face aux abus de pouvoir. Le programme international de formation aux droits humains et le programme On ne joue pas avec les droits, en particulier, sont à l’origine de l’excellente réputation dont jouit Équitas en tant que leader mondial en matière de formation et d’éducation aux droits humains.

Une surprise cette année, les YMCA du Québec ont également décerné un prix Coup de cœur au Collège Dawson, en nomination dans la catégorie Initiative locale pour la paix. Cet établissement s’est fixé comme responsabilité d’agir conformément au Manifeste 2000 pour une culture de la paix et de la non-violence des Nations Unies, à la suite des événements tragiques survenus sur son campus en 2006, il y a déjà 5 ans.

À ces cinq prix s’ajoute évidemment la Médaille honorifique, remise cette année à M. Richard J. Renaud, président du conseil et fondateur de Wynnchurch Capital. M. Renaud est très actif au sein d’un grand nombre d’organismes, dont Centraide et la fondation Roasters, en plus d’avoir dirigé le conseil du centre hospitalier de St. Mary pendant neuf ans et financé la construction d’un pavillon de l’Université Concordia. Il a de plus reçu au cours de sa carrière de grandes distinctions telles la Croix Pro-Ecclesia et Pontifice pour son service dévoué auprès de l’Église de Montréal et la récompense Unsung Heroes of Compassion du Dalaï-Lama.

Une initiative pour en inspirer d’autres !
La cérémonie des Médailles de la paix est l’occasion pour les YMCA du Québec de contribuer au mieux-être de la communauté. En effet, les fonds amassés dans le cadre de cette 25e édition donneront à de jeunes leaders du Québec et des YMCA partenaires au Honduras, au Nicaragua, au Guatemala, en Équateur et en Haïti, l’occasion de se développer à travers des programmes mis en place par les YMCA et favorisant le respect, la compréhension, la paix et la coopération.

En 25 ans, ce sont plus de 80 individus et groupes qui ont reçu la prestigieuse distinction qu’est la Médaille de la paix. Le travail acharné de ces nombreux lauréats pour défendre le droit de tous et chacun à une vie paisible en a sans doute influencé plus d’un à penser la paix, à la faire et à l’inspirer à leur tour. C’est dans ce but qu’année après année depuis 1987, les YMCA du Québec tournent les projecteurs vers ces gens qui ont à cœur la promotion de la paix, rappelant ainsi à la communauté que leurs préoccupations sont également celles des YMCA. C’est de cette façon que l’organisme encourage les Québécois, les jeunes en particulier, à s’engager activement, localement et globalement.

Les YMCA du Québec tiennent à remercier leurs partenaires : Financière Manuvie (Présentateur), Canderel, Fasken Martineau et Fondation de la Famille Leonard et Bina Ellen (Parrains de la paix), Fondation de la Famille Brian Bronfman, Centaure Cabinet de Services financiers Inc., Université Concordia, Power Corporation du Canada, Groupe Solstice Financier (Jeunes pour la paix).

À propos des Médailles de la paix des YMCA du Québec
Le YMCA définit la paix comme un état où toutes les personnes et les communautés vivent sans conflit, sans violence et sans guerre, sont en mesure de satisfaire à leurs besoins humains de base, sont traitées équitablement et sont capables de réaliser leur plein potentiel. Les facteurs complexes menant à la pauvreté, à l’injustice et l’instabilité sociale, au conflit, à la violence et à la guerre doivent être abordés afin d’instaurer la paix. Cette tâche peut paraître considérable, mais elle commence une étape à la fois avec les personnes et les groupes de notre communauté locale. Depuis 1981, les YMCA de 127 pays célèbrent en novembre la Journée de la paix du YMCA. Pour plus d’information, visitez le site http://www.ymcaquebec.org/fr/dons/medaille/ ou joignez la page Facebook La Médaille de la paix – Les YMCA du Québec.

À propos des YMCA du Québec

Le premier YMCA d’Amérique du Nord a vu le jour à Montréal en novembre 1851. Les YMCA du Québec sont un organisme de bienfaisance qui aide les enfants, les jeunes, les adultes et les aîné(e)s à améliorer leur mieux-être. Ses dix centres Y, son École internationale de langues, son École de ski et de planche à neige, sa Résidence, son camp Y Kanawana et ses 30 points de service à travers l’ensemble de la province sont fréquentés chaque année par plus de 115 000 personnes. Les YMCA du Québec font partie d’un réseau canadien qui compte 53 associations YMCA. Pour de plus amples informations, visitez ymcaquebec.org ou facebook.com/ymcaquebec.

-30-

Source : Les YMCA du Québec

Renseignements    

Charles Durivage
Morin Relations Publiques
Tél. : 514 289-8688, poste 227
Cell. : 514 894-4186
charles@morinrp.com