Casgrain, Thérèse

 Lutte pour la paix, la justice sociale et les droits des femmes

Québec,

Née le 10 juillet 1896 à Montréal;

décédée le 3 novembre 1981, à Montréal.

therese-casgrain

Thérèse Casgrain a été l’âme d’innombrables réformes sociales au Canada. Elle a milité sans relâche pour promouvoir la justice sociale et l’égalité pour tous. Elle a travaillé activement auprès d’organisations provinciales, nationales et internationales pour améliorer la condition des femmes. Pionnière du mouvement pour le droit de vote des femmes au Canada (1919) et au Québec (1940), elle a fondé et présidé durant de longues années la Ligue des droits de la femme du Québec et aidé les Québécoises à devenir les bénéficiaires de chèques d’allocations familiales.

 

Thérèse Casgrain a aussi lutté pour l’accession des femmes au Parlement du Canada. Dans les années 1960, fondatrice de la section québécoise de la Voix des femmes, elle a pris part à la Conférence mondiale du désarmement, fut arrêtée à Paris lors d’une manifestations contre les armes nucléaires et a été la seule Canadienne à joindre la délégation pour la Paix mondiale. La paix a toujours été au coeur de son engagement et de son action politique.

 

« Fortes de leur droit de vote, les femmes se doivent d’être conscientes de leurs devoirs et de leurs responsabilités envers les questions de guerre et de paix. »